Victoire : Têtes Brûlées s’engage contre les nanoparticules dans l’alimentation

(Bonbons Têtes Brûlées "Star effet rose à lèvres")

Nanos retirées

Nanoparticules retirées*

  • Dioxyde de titane (E171, colorant),

Sur un article acheté le May 24, 2016.

Responsable du produit

Têtes Brûlées.

Position de la marque

Verquin a choisi de retirer le dioxyde de titane de sa production depuis décembre 2016. La marque de confiserie, commercialisant les bonbons "Têtes Brûlées", a officialisé cet engagement en janvier 2017, suite à la révélation de nanoparticules dans un échantillon de "Têtes Brûlées" et la publication d'une étude de l'INRA prouvant la dangerosité du dioxyde de titane à l'état nano-particulaire chez les animaux. Des analyses réalisées par le LNE à la demande d'Agir pour l'Environnement ont identifié des nanoparticules de dioxyde de titane (diamètre moyen de 28,9 nm) dans un échantillon de "Têtes Brûlées effet rose à lèvres". La mention [nano] aurait dû figurer dans la liste des ingrédients comme l'exige le Réglement européen INCO.

47916C’est le nombre d’internautes qui exigent la garantie de l’absence de nanoparticules dans les produits alimentaires courants. Les nanoparticules sont dangereuses pour la santé et l’environnement.

Interpellez le service consommateur

VOTRE MESSAGE

Pour avoir plus d’impact, personnalisez votre message pour Têtes Brûlées.

contactez la marque par d’autres moyens

via son formulaire de contact

Exemple de message :

Bonjour,

Je souhaite vous féliciter pour votre décision de ne plus utiliser d’additifs alimentaires susceptibles de contenir des nanoparticules.

J’ai l’espoir que cette nouvelle politique d’entreprise, bienvenue, sera effectivement respectée et que vous ferez preuve de vigilance quant aux substituts que vous choisirez ainsi qu’aux additifs qui pourraient à l’avenir se retrouver à l’échelle nanométrique.

Enfin, si ce n’est pas encore le cas, il serait cohérent d’appliquer également votre politique concernant les nanoparticules aux emballages alimentaires.

Bien cordialement,

sur Facebook

Exemples de message :

  • Bravo pour votre initiative contre les nanoparticules dans l’alimentation ! Attention aux additifs de substitution, toutefois... Prochaine étape : les emballages alimentaires.
  • Vous avez choisi de retirer les additifs alimentaires concernés par les nanos. Belle avancée ! Allez-vous maintenant étendre cette décision aux emballages alimentaires ?
  • Félicitations pour le retrait des additifs alimentaires qui pourraient contenir des nanos. Continuez vos efforts pour une alimentation plus saine !
  • Après avoir retiré les nanoparticules des aliments, il faut les bannir des emballages !

sur Twitter

Exemple de tweet :

Bravo @Tetes_Brulees contre les #nanoparticules dans l’alimentation! Quid des emballages?