Non aux nanoparticules dans Les bonbons Marque Repère

(Bonbons Marque Repère "Bomb'acid")

Nanos suspectées

Additifs suspects

  • Dioxyde de titane (E171, colorant),

Sur un article acheté le September 20, 2016.

Responsable du produit

Marque Repère (groupe Leclerc).

Position de la marque

Dans un courrier adressé à Agir pour l'Environnement en date du 11 avril 2017, le groupe Leclerc affirme "travailler à la suppression du dioxyde de titane" - "utilisé comme opacifiant" - dans les bonbons "Bomb'acid" Marque Repère. Cette déclaration ne peut être validée pour le moment, en l'absence d'engagement clair. Nous sommes dans l'attente de précisions supplémentaires de la part du groupe Leclerc. Des analyses réalisées par le LNE à la demande d'Agir pour l'Environnement avaient révélé, en janvier 2017, la présence de nanoparticules de dioxyde de titane (diamètre moyen de 160 nm) dans un échantillon d'un produit du groupe Leclerc : les chewing-gums Marque Repère NEW'R menthe fraîche. Ces analyses ont montré que l'entreprise était en infraction avec la réglementation sur l'étiquetage : la mention [nano aurait dû figurer dans la liste des ingrédients comme l'exige le Réglement européen INCO.

47916C’est le nombre d’internautes qui exigent la garantie de l’absence de nanoparticules dans les produits alimentaires courants. Les nanoparticules sont dangereuses pour la santé et l’environnement.

Interpellez le service consommateur

VOTRE MESSAGE

Pour avoir plus d’impact, personnalisez votre message pour Marque Repère (groupe Leclerc).

contactez la marque par d’autres moyens